Harmonia 57

 

Harmonia 57

Situé au cœur d’un quartier à forte vocation artistique, où galeries et murs offrent diverses modalités d’expression et d’occupation, cet immeuble d’ateliers d’artistes occupe un terrain marqué par de fréquentes inondations ponctuelles.
Conçu comme un organisme vivant, l’immeuble propose dans ce contexte un questionnement de la construction comme objet fini/manufacturé, donnant à voir différentes phases de sa évolution sous l’action conjointe d’entités dynamiques interconnectées (pluie / récupération / pompage / irrigation / croissance végétale).
Le projet met en scène le système hydrique qui vient épouser de façon dynamique la parcelle dans toute sa longueur, dont les éléments «low-tech» (tubes de plomberie, réservoirs, diffuseurs) proposent divers éléments de modénature dont certains constituent les garde-corps de l’édifice.
Les volumes construits, organisés autour d’une placette, fonctionnent comme une base neutre et primitive, percée de pores épars abritant des pousses végétales, dont l’esthétique évolutive et hétérogène assumera au cours du temps moisissures et coulures comme éléments constitutifs.
Par opposition, les espaces internes des ateliers traités de façon lisse et monacale bénéficieront de canons et de terrasses/patios dont les lèvres de béton en saillie offriront des cadrages sur le skyline de la Vila Madalena.