TRIPTYQUE présent au conseil international de l’Institut Van Alen et du Centre d’Architecture Danois

En tant que membre du Conseil international de l’Institut Van Alen, Triptyque Architecture a contribué à trois jours d’ateliers à Copenhague pour réfléchir et parler de la densité dans la ville.
Images: Triptyque

 

L’institut Van Alen pense que le design peut transformer les villes, les paysages et les régions et ainsi améliorer la vie des gens.

Ils collaborent avec des communautés, des universitaires, des décideurs et des professionnels dans le cadre d’initiatives locales et mondiales qui étudient de manière rigoureuse les défis sociaux, culturels et écologiques les plus prenants de demain.

Forts de plus d’un siècle d’expèrience, ils développent des recherches interdisciplinaires, des programmes publics provocateurs et des concours de design inventif.

Nos environnements façonnent chaque aspect de nos vies, même si nous ne comprenons pas encore parfaitement comment. Nous devons développer une meilleure compréhension de la façon dont nous sommes affectés par ces problèmes et travailler dur pour améliorer ces environnements pour les personnes du monde entier.

Le design est un outil crucial pour relever des défis sociaux, écologiques et culturels complexes. C’est un outil d’analyse qui décompose les problèmes apparemment insolubles en leurs éléments constitutifs. Le design peut identifier et définir les problèmes et proposer de nouvelles solutions. Il peut communiquer des idées complexes de manière claire et efficace, permettant aux personnes de visualiser un avenir différent et les étapes à suivre pour permettre ce changement.

Nous pensons que la résolution de problèmes persistants et difficiles requiert de nombreuses compétences et que les meilleures solutions proviennent d’un processus de collaboration entre différents domaines. Nous travaillons fort pour relier ces groupes disparates, traduire entre communautés et disciplines et catalyser de nouvelles idées.

Et tout comme nous avons besoin des compétences de nombreux domaines, nous avons besoin d’une gamme d’outils pour traiter différents types de problèmes. Pour nous, ces outils sont des concours, des projets de recherche et des programmes publics. Nous pensons qu’ils entretiennent une relation symbiotique et que, utilisés ensemble, ces trois outils nous permettront de mieux comprendre la manière dont nos environnements nous affectent et de développer des projets qui améliorent ces environnements, tant au niveau local qu’international.

Cette approche interdisciplinaire doit s’imposer dans les communautés, dans les écoles, chez les décideurs et dans la pratique professionnelle. Nous pensons que les professionnels du design doivent réexaminer leur rôle collectif dans l’évolution du monde dans lequel nous vivons et dans la manière dont nous pouvons améliorer la vie quotidienne des personnes.

Les idées peuvent changer le monde: nous pensons que des projets individuels peuvent être catalytiques. Même si les processus et la réflexion qu’ils ont mis en place peuvent prendre des années, voire des décennies, à maturité, ces projets constituent une partie importante de notre travail.

FacebookTwitterPinterest