RedBull Station

Cultural Center

Client: Red Bull| Architect: Triptyque
Surface: 2210 m² | Ground: 748,80 m²
City: São Paulo | Country: Brazil
Schedule: 2010 – 2013

Le centre-ville de São Paulo est l’un des endroits au monde où l’urbanité est la plus forte et intense. Une région où la beauté des rues et des bâtiments a été oubliée pendant de nombreuses années. À travers la rénovation d’un édifice des années 20, jadis occupé par la compagnie d’électricité Light, le nouveau projet architectural de Triptyque, le Centre Culturel de la Station Red Bull, apparaît comme un acteur important dans la réhabilitation du centre-ville.

Située sur la place da Bandeira, le nouveau centre culturel articule les arts visuels et auditifs grâce à la production et la diffusion de nouvelles formes d’expression artistique.

Le bâtiment a été entièrement rénové en respectant les concepts de l’héritage architectural. Une intervention contemporaine a été réalisée afin d’adapter le bâtiment à son nouveau rôle d’espace culturel. L’essence même du bâtiment historique a été préservée, et la beauté de ses éléments a été renforcée.Un élément architectural fut créé afin d’accompagner les visiteurs le long de leur visite, à partir des escaliers jusqu’au cinq étages de la Station Red Bull et ses nombreux espaces. Sur le toit de la Station flotte un auvent de métal appelé « feuille », qui couvre la terrasse.

D’un côté du rez-de-chaussée est située la galerie principale, un espace qui reçoit des expositions de toutes formes d’arts visuels, des performances et des concerts. De l’autre côté, est située un volume de béton, soigneusement sculpté et poli pour recevoir un studio de musique.

Le sous-sol a été transformé en espace d’exposition et en salles de répétition de musique. À l’étage, six ateliers ont été créés pour des résidences artistiques qui changeront chaque trimestre. Autour des ateliers individuels, la « Galerie de transition » accueillera temporairement les projets réalisés dans ces ateliers au cours de leur processus de création.

General Manager: Luiz Trindade | Project Manager: Paulo Adolfo Martins | Credits: Pedro Kok