Comandante Ferraz Base

Brazilian Antartic Research Base

Client: Brazil | Architect: Triptyque
Surface: 3500 m²
Country: Antartic
Schedule: 2013

Le tissu urbain particulier du quartier de Vila Madalena à São Paulo a défini le projet créé par Triptyque Architecture: un ensemble résidentiel construit rue Arapiraca. L’intégration avec son environnement – un quartier d’anciennes maisons, proche des bars et des restaurants – a été le parti adopté par Triptyque pour que le volume total de construction de 8000m2 dialogue naturellement avec son relief.

Pour cela, les architectes ont décidé de diviser la construction en huit blocs distribués de manière aléatoires, chacun avec un accès indépendant, dont la position garantie la meilleure vue et optimise la ventilation et la luminosité naturelle. Un neuvième bloc abrite les ascenseurs, les shafts et les escaliers, il concentre les sorties des passerelles métalliques: lieu de circulation et de socialisation entre les habitants.

Le résultat est une configuration d’appartements bénéficiant d’une privacité égale à des maisons indépendantes. Avec des terrasses généreuses et une ample hauteur sous-plafond, les habitations varies du studio au triplex et peuvent avoir différents plans. L’air commune des étages supérieurs, et en particulier les passerelles métalliques, sont baignées de lumière du soleil et aérées par le vent.

La mémoire collective de Vila Madalena est présente dans le choix des revêtements dont  la prédominance du béton projeté – matériel rugueux, rustique, quasi primitif et de couleur graphite – est une référence à l’enduit très utilisé pour les anciennes constructions du quartier.

La référence historique se manifeste par la céramique, qui est une mention aux portugais, premiers immigrants qui occupaient la région. Les azulejos bleus et blancs, un hommage à l’artiste Athos Bulcão, sont présents sur toutes les façades internes. Lisses et réfléchissants, ils donnent vie aux façades tout en illuminant le centre du terrain. Les couches apparentes des gabions complètent l’ensemble et lui donnent un aspect brutaliste.

La végétation a un rôle centrale dans ce projet, que ce soit dans les bacs accrochés aux passerelles métalliques comme au RDC, où la densité verte crée une atmosphère de forêt urbaine sous l’édifice. Comme si l’immeuble jaillissait de la jungle, s’ouvrant comme une place sur la ville.

Aux deux accès de l’édifice, l’importante porosité efface la limite entre le terrain et trottoir créant un flou entre le public et le privé et révélant ainsi la générosité du projet comme un tout.

« Nous avons imaginé l’immeuble de la rue Arapiraca intégré à son contexte, mais en même temps, avec une présence marquante et innovatrice », concluent les associés de Triptyque Architecture.

General manager: Luiz Trindade | Project manager: Ricardo Innecco | Credits: RSI-STUDIO, Triptyque