La médiathèque d’Osny par Fernando Guerra

Le photographe portugais Fernando Guerra a réalisé une prise de vue de la médiathèque Osny, en France, dans le cadre du projet de Triptyque récemment construit. Les images montrent, parmi de nombreuses nuances, le dialogue entre le bâtiment et ses abords, ainsi que l’importance de l’éclairage naturel pour le concept.

http://triptyque.com/fr/project/osny/

La médiathèque d’Osny a été conçue comme un espace urbain couvert: un prolongement de l’espace public. Le projet se dessine en libérant un maximum le plan architectural, réduisant les frontières entre l’intérieur et l’extérieur. Le bâtiment est conçu telle une halle, privilégiant la fluidité spatiale et l’évolutivité des espaces intérieurs intérieurs pour des adaptations futures.

La médiathèque est couverte par une grande dalle en béton supportée par des poteaux réguliers. Les espaces intérieurs sont délimités par un grand rideau de verre. Le bâtiment bénéficie ainsi d’une transparence maximum qui permet de mettre en perspective les espaces. D’ailleurs, le cloisonnement n’existe plus, optimisant le rapport de l’équipement public à la vie de la commune. L’expression architecturale a été simplifiée au profit de la grandeur des espaces: volumes et hauteurs généreux, vitrages toute hauteur.

La médiathèque est construite sur deux niveaux: au rez-de-chaussée se trouveront les espaces consacrés aux enfants et jeunes adultes, un secteur fiction, un secteur presse et un espace de détente ainsi que la salle d’animation destinée aux conférences et expositions. La mezzanine abritera l’administration. Enfin, les espaces documentaires,multimédiaetune salle de travail se situeront à l’étage.

Ainsi, la médiathèque d’Osny devient un symbole de la fluidité et de la diffusion de l’information pour tous. Elle met en scène et réaffirme les rapports sociaux réels comme un fondement des mondes virtuels. La médiathèque d’aujourd’hui, selon Triptyque, est une place publique d’accessibilité et d’échange des informations.

FacebookTwitterPinterest